HidA en controverses au muséum de Bourges

Lundi 16 mai les élèves de première option HidA étaient attendus à Bourges pour la journée de clôture de leur projet annuel Controverses-Musée. Toute l’année ils ont travaillé sur les questions du statut et de l’éventuelle restitution des restes humains détenus par les musées français, à partir de l’exemple de la restitution des tête maories à la Nouvelle-Zélande par la France en 2012.Ils ont été accueillis chaleureusement par Sébastien Minchin, actuel directeur du Muséum d’Histoire Naturelle de Bourges et jadis Directeur du Muséum de Rouen qui détenait des têtes maories et a décidé de les restituer en 2006, provoquant ainsi la colère de la ministre de la culture Christine Albanel. Il a fallu un changement de la loi, le vote d’une loi spécifique et 6 ans de débats difficiles pour qu’intervienne finalement la restitution.Après une visite axée sur les évolutions dans la présentation des œuvres du museum et les raisons de ces évolutions, les élèves ont joué le rôle d’un des acteurs du débat dans le cadre d’un colloque fictif. Le travail de l’année sur cette question et un entrainement à la prise de parole en public leur ont permis de donner le meilleur d’eux-même.

A la fin du colloque, se libérant de leurs notes certains ont même entamé un débat improvisé, mais dans lequel ils continuaient à interpréter leur personnage. Un vraie prouesse intellectuelle puisqu’ils devaient dire non pas ce qu’ils pensaient personnellement, mais ce que leur personnage aurait pensé.Ils ont bien mérité les félicitations de M. Minchin qui assistait à la performance, des organisateurs du dispositif Controverses-musées, venus d’Orléans pour l’occasion, et bien sûr de leur heureux professeur, M. Giacopelli.L’après-midi a été consacré à une visite du musée du Berry, autour de deux pièces de la collection du musée : la momie du prêtre Djedhor et le cadavre naturellement momifié d’un enfant mort au IIe s ap JC, mais en mauvais état. La directrice du musée a fait réfléchir les élèves à la question du sort que l’on devait réserver à ces objets de collection : exposition ? camouflage ? réinhumation (pour la momie de l’enfant) ? Chaque solution présentait des avantages et des inconvénients.Les élèves sont rentrés fatigués de cette journée, mais avec le sentiment d’avoir bien réfléchi et récolté les fruits de leur travail ! Encore bravo à eux !

« Le Pianiste » au Ciné-Lycée

LE CLUB CINÉ-LYCÉE EVOLUE : PROJECTION-DEBAT !

LE PIANISTE

DE Roman POLANSKI (2002)

DIFFUSION LE 24MAI19H30

SALLE C6

1940. Varsovie. La Pologne est occupée par les nazis. Wladyslaw Szpilman, brillant pianiste juif polonais, échappe à la déportation. Contraint de vivre au cœur du ghetto de Varsovie, il en partage les souffrances, les humiliations et les luttes. Il parvient à s’échapper et à se réfugier dans les ruines de la capitale.Un officier allemand va l’aider et lui permettre de survivre.

Le film est une adaptation fidèle du récit écrit par Szpilman lui-même. Un beau film bouleversant.

La projection sera suivie d’un débat sur le thème :

« La Cancel culture : une menace pour la culture ? ».

Les élèves sont invités à venir nombreux. Des enseignants volontaires seront présents pour participer au débat et apporter leur point de vue.

Les élèves d’HidA au musée

Samedi 14 mai de 18h à 20h les élèves de l’option HidA niveau seconde ont mené à bien leur projet « La classe l’œuvre » durant la Nuit des Musées au Château de Gien. Ils ont joué le rôle de guide d’un soir en présentant leur commentaire sur l’œuvre qu’ils avaient choisie et travaillée tout au long de l’année. Les visiteurs du musée ont été impressionnés tant par la précision des explications que par l’aisance de ces guides amateurs.  Les médiatrices du musée de Gien leur ont exprimé leurs félicitations par un petit cadeau. Mme Simoes et M. Giacopelli sont très fiers de leurs élèves !

Dans le cadre de l’opération nationale, « Nuit européenne des musées« .

Venez nombreux !

Les élèves d’HidA à Paris

Mercredi 11 mai les ėlèves d’hida ėtaient en sortie à Paris. Ils ont quitté Gien vers 14h et on atteint Paris vers 16h30. Leur destination était l’hôtel de la marine qu’ils ont visité. Avant d’accueillir le ministère puis l’Etat-major de la Marine, au début du XIXe s., le bâtiment était le garde-meubles royal. C’est là qu’étaient gardés les bijoux de la couronne, les cadeaux diplomatiques, quelques armes remarquables. C’est là aussi que résidait la personne chargée de veiller sur le mobilier royal, sur son entretien et sur les commandes royales. Le bâtiment situé sur la place de la Concorde a été abandonné par la Marine en 2015, totalement restauré et restitué dans son état du XVIIIe s. en 2022. C’est un petit bijou d’architecture et de décoration XVIIIe. Puis nous avons marché jusqu’au Louvre à travers le jardin des Tuileries. Après le pique-nique les élèves ont assisté à la représentation du Misanthrope de Molière par la troupe de la Comédie-Française . Ils ont admiré la beauté de la salle , l’excellence des acteurs . Le retour a été plus difficile : l’A6 étant en travaux nous n’avons atteint Gien qu’à 3h du matin…

FLAC au lycée

La Fête Lycéenne des Arts et de la Culture aura lieu au lycée du 16/05 au 20/05

La FLAC répond à une proposition des élèves du CAVL.
Il s’agit de créer dans chaque lycée de l’académie un événement éducatif fédérateur centré sur les arts et la culture, rassemblant les élèves et la communauté éducative autour d’un projet commun. Le Conseil de vie lycéenne – adultes et élèves – et la Maison des lycéens sont les instances supports pour la co-organisation avec l’ensemble des personnels. Cette manifestation est une opportunité pour conforter l’implication des élèves dans la vie de leur lycée.

Le programme est le suivant, les animations ayant lieu entre 12h et 13h20 : Attention, modification de dernière minute : Le vendredi, le karaoké aura lieu en Salle de Musique (A03)

En route vers Berlin…et retour par Verdun

Petit récit au jour le jour du périple mené par les enseignants d’histoire-géographie : D’abord Strasbourg, puis en route pour Berlin !

Dimanche 01/05

Après une longue nuit dans le bus, pendant laquelle nous avons difficilement dormi, nous avons été attendus par un petit déjeuner français à Verdun avec croissants ! Un guide énergique et passionné et passionnant nous a rejoint et nous a accompagné toute la journée pour visiter le champ de bataille de Verdun : crête des Eparges où les élèves ont été impressionnés par les entonnoirs créés par les mines ; village détruit par les obus de Fleury ; fort de Vaux et ossuaire de Douaumont. Dîner ce soir sur une aire d’autoroute avant de rentrer à Gien ! 

Samedi 30/04

Départ 8 heures de l’auberge de jeunesse avec les valises en soute jusqu’à Gien ! Direction les mémoriaux aux différentes victimes de la barbarie nazie (Tsiganes, homosexuels et Juifs) du centre-ville, que nous avons analysés. Ensuite nous avons longé l’ancien tracé du mur jusqu’à la place de Potsdam, entièrement reconstruite dans une architecture très moderne. Nous avons fait la visite du musée sur la terreur nazie à l’aide d’un audio-guide, puis nous nous sommes dirigés vers le musée juif en passant par Checkpoint Charlie. Pique-nique près du musée juif dans un parc, puis visite du musée en insistant sur l’architecture. Enfin, longue promenade à pied, en passant par le parc de Gorlitz (quartier de Kreuzberg), le pont Onerbaum jusqu’à East Side Gallery, où les élèves ont pu faire une pause sur les bords de la Spree. Repas dans un hôtel proche et départ le soir pour Verdun.

Vendredi 29/04

Nous avons quitté l’auberge de jeunesse à 8 heures en bus direction le camp de Sachsenhausen à 30 kms de Berlin. Les élèves ont découvert pendant près de 2h30 ce camp à la fois camp modèle et école pour gardiens, ainsi que lieu d’expérimentation de la mort de masse. Les élèves ont été impressionnés, très émus, jusqu’aux larmes pour certains. Au retour à Berlin, l’atmosphère est plus légère lors du quartier libre dans le centre commercial Mall of Berlin. La fin de la journée a été consacrée à deux aspects de l’histoire de la RDA. Nous avons visité le mémorial du mur de la Bernauerstrasse, où les Berlinois ont conservé en l’état de 1989 une portion du mur. Puis, nous avons visité une prison de la Stasi, police politique de la RDA, qui y a pratiqué la torture psychologique. Ce soir, le dernier repas à l’auberge a permis de fêter l’anniversaire de M. Le Guen ! Merci aux élèves qui avaient préparé de petits cadeaux ! 

Jeudi 28/04

Compte rendu : départ ce matin de Leipzig a 8h pour Berlin. Les élèves ont pendant le trajet vu un film sur la RDA. Arrivée à Berlin à 11h où nous avons visité le musée des Alliés consacré à l’histoire de Berlin ouest. Les élèves ont pu monter a bord d un avion du pont aérien de 1948 ! Pique nique au soleil dans la cour du musée puis visite du à pied du centre historique de Berlin pendant 3 heures avec un petit quizz à la fin. Installation dîner et karaoké a l auberge de jeunesse jusqu à 22h.

Le même Douglas C-54 Skymaster lors du pont aérien de 1948

Mercredi 27/04

Après un lever matinal et un solide petit déjeuner direction le fort de Schoenenbourg, fort de la ligne Maginot. Les élèves ont arpenté avec intérêt sous la conduite de guides passionnés 4km de galeries souterraines. 2heures plus tard : retour au bus et départ pour Leipzig. Une longue demi-journée de bus entrecoupée du visionnage de 2 films pour préparer nos visites de Berlin. Dîner copieux et installation à l’ auberge de jeunesse très confortable de Leipzig.

Mardi 26/04

Depart à 4h30 ce matin du 26/04 et visite du parlement

nt européen à 13h après un pique nique au bord de l’Ill. Les élèves ont été impressionnés par l’hémicycle et se sont intéressés au fonctionnement de la démocratie européenne. Nous sommes ensuite partis visiter le centre historique de Strasbourg (quartier impérial, cathédrale, petite France…). A 17h nous sommes partis pour notre premier hébergement à Neuwiller les Saverne. Les élèves sont logés soit au château soit dans un pavillon à côté.

Un voyage pour les lycéens

Jeudi 31 mars, a eu lieu au CDI une cérémonie au cours de laquelle fut remis au lycée un chèque de 1500 euros. C’est la fédération Maginot, en la présence de son représentant Michel Duval, qui finance ainsi une partie du voyage auquel participeront bientôt 58 élèves du lycée. Le périple les mènera en Alsace et en Allemagne, sur des terres de mémoire, autour de la thématique « Démocratie, frontière et puissance ».

La réception a eu lieu en présence de M. Claude de Ganay (député),M. Francis Cammal (maire de Gien), et de M. Tomas (proviseur) ainsi que l’équipe des professeurs d’histoire-géographie participant à l’aventure.

Le voyage aura lieu du 26/04 au 01/05, de l’Alsace à Berlin, en repassant par Verdun…

Le nombreux public autour du buffet
M. Cammal (maire de Gien) et M. De Ganay (député)

« Fools’ News » : un magazine signé des 1re Euro Management

Les élèves de 1STMG1 Euro Management ont publié leur journal ! Nos apprentis rédacteurs ont écrit plusieurs articles en anglais, et mis en page pour concocter cette première édition de « Fools’ News ».

Des « fake news » se sont glissées dans ces pages…saurez-vous les détecter ?

Le magazine est lisible en ligne en scannant le Qrcode ci-dessous :

Vous pouvez le feuilleter également sur Calaméo ci-dessous :

Sidaction 2022 au lycée

Les élèves de la MDL se sont mobilisés pour que le lycée Bernard Palissy réponde présent à l’occasion du Sidaction 2022.

Tout le monde était à pied d’oeuvre le 28 mars : Une vente a eu lieu sous le préau, au bénéfice de l’association Sidaction. Des bracelets, des pin’s, ont permis de collecter la somme de 170€, qui sera versée à l’association Sidaction. Bravo pour votre mobilisation !

Concours de photos ‘Couleurs de l’Ukraine »

Les élèves de 201 et 1G7 de Me Mariton ont du faire preuve de créativité : prendre une photo au sein du lycée représentant les couleurs du drapeau ukrainien, le bleu et le jaune. Du plus formel au plus abstrait, le résultat est là, les élèves ont rempli le contrat, dont voici le diaporama en ligne (fait avec Canva).

Concours photos bleu-jaune par Bison Ravi

Les visiteurs lors des Portes Ouvertes du 26/03 étaient invités, au CDI, à voter pour leurs photos préférées, dont voici le résultat :

Pour les 201, le prix du public :

Le « coup de coeur » du public :

Pour les 1G7, le prix du public :

Le prix spécial :

Le « coup de coeur » du public :