Le SNU : Info aux volontaires

Alors que 90 Loirétains s’apprêtent à partir en séjour de cohésion du Service National Universel durant les congés de printemps, les inscriptions  se poursuivent pour les séjours  du 11 au 2 Juin, et du 4 au 16 Juillet.

Pour s’informer auprès des services organisateurs des séjours, des rendez vous en visio sont programmés :

Lien participants : https://visio-agents.education.fr/meeting/signin/181537/creator/29128/hash/590ab3b29b7fee550dd8b3c726fee42df467a26a

Des jeunes bénéficiaires du SNU en 2022 sont associés à ces rencontres d’information, pour témoigner de leur vécu du séjour.

Pour plus d’information sur le SNU, rendez-vous sur https://www.snu.gouv.fr

Alors que 90 Loirétains s’apprêtent à partir en séjour de cohésion du Service National Universel durant les congés de printemps, les inscriptions  se poursuivent pour les séjours  du 11 au 2 Juin, et du 4 au 16 Juillet.

Pour s’informer auprès des services organisateurs des séjours, des rendez vous en visio sont programmés :

·         le mardi 21 mars 18h19h

·         le jeudi 6 avril 18h-19h

·         le mardi 11 avril 18h-19h

·         le mardi 2 mai 18h-19h

Lien participants : https://visio-agents.education.fr/meeting/signin/181537/creator/29128/hash/590ab3b29b7fee550dd8b3c726fee42df467a26a

Des jeunes bénéficiaires du SNU en 2022 sont associés à ces rencontres d’information, pour témoigner de leur vécu du séjour.

Pour plus d’information sur le SNU, rendez-vous sur https://www.snu.gouv.fr

Exposition « Extérieur Nuit »

A l’occasion des portes ouvertes, vous trouverez dans la cour du lycée, derrière le préau extérieur et devant le gymnase, une exposition de photographies, réalisées par les élèves de première et de terminale suivant l’option Arts plastiques de notre lycée.
Leurs photographies sont issues de somnambulations aux abords du lycée et d’expérimentations sur les lumières nocturnes. Ils ont été encadrés dans cette production par M Romain Beaumont, photographe giennois, et par leur enseignante, Mme Amandine Ronzier.
Nous vous souhaitons une bonne visite et espérons que vous apprécierez,
comme nous, cette obscure clarté qui tombe des étoiles.
N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions !
 
Mme Ronzier, professeure d’arts plastiques au lycée B. Palissy

Nuit de la lecture : La Peur au programme en Escape Game

Le jeudi 2 mars, de 20h à 23h, 20 élèves et 10 personnels ont été accueillis au CDI pour une Nuit de la Lecture organisée avec l’aide précieuse de Mme Mariton-Alacchi. 

Après une lecture dans le noir de la nouvelle d’horreur La saison des pluies de Stephen King, les participants répartis en équipe se sont lancés dans un jeu de piste sonore dans la cour du lycée, à la recherche du ticket d’or. 

Ce moment très convivial et privilégié a été grandement apprécié. L’édition 2024 est déjà attendue !

Les Eco-délégués en formation

Les éco-délégués ont bénéficié de la formation CANOPE au sein du lycée (ou Escape Game avec les éco-délégués)
Lundi 30 janvier une partie des éco-délégués a bénéficié du savoir-faire et des compétences des médiateurs du réseau CANOPE. Les élèves ont participé à un Escape Game suivi d’un échange sous forme de débat sur l’éducation au développement durable.
L’escape Game était structuré sous forme de trois pôles de recherche sur :
les sources d’énergie
l’alimentation durable
la pollution numérique
Ces thématiques font parties des 17 objectifs du développement durable établis par les Etats membres
des Nations Unies et qui sont rassemblés dans l’Agenda 2030.
Nous pouvons être fiers du travail et de l’attitude très collaborative des éco-délégués.


M.Yassine, référent EDD

white and brown wooden boat on body of water

Le groupe HiDA à Amsterdam

Jour 4

Nous nous sommes mis en route plein d’espoir. Mais une déconvenue nous attendait : il n’était pas possible d’obtenir des places pour l’exposition Vermeer sur place. Nous sommes donc repartis penauds vers le centre historique. Nous avons visité le béguinage, institution médiévale ayant perduré à Amsterdam jusqu’en 1971. Il s’agissait de fondations pieuses permettant à des femmes veuves ou célibataires de vivre à l’écart de la société une vie de prière en toute indépendance. N’étant pas un ordre religieux elles ont survécu à la réforme protestante.  Ce lieu clos respire la paix.

Mais nos élèves avaient hâte de profiter du quartier libre promis. Ils ont donc profité de la ville entre jeunes durant deux heures. Après quoi nous avons regagné l’auberge, récupéré nos bagages et pris le bus du retour. Fatigués mais riches d’une expérience nouvelle dans une ville à la fois active et paisible, par le contact d’oeuvres extraordinaires.

Jour 3

Le lever fut plus matinal, pour un départ précoce. Le programme le nécessitait ! Nous avons visité le quartier du Jordan. Quartier populaire en cours de « boboisation », ce quartier est très mignon. Nous y avons vu deux églises à plans centrés, la maison dans laquelle Descartes habita. Par dessus nous avons visité la maison d’Anne Frank. Moment d’interrogations et d’émotion. Puis nous avons rejoint l’esplanade des musées pour obtenir des billets d’entrée au musée Van Gogh. Nous avons réussi et les élèves ont passé l’après-midi à admirer les oeuvres de ce peintre majeur de la fin du XIXe siècle. Autre temps fort esthétique. Demain nous démarrerons de bonne heure pour tenter d’obtenir des billets pour la grande exposition Vermeer. Si nous n’y parvenons pas, nous suivrons le programme initialement prévu.

Jour 2

Après une bonne nuit réparatrice les élèves ont repris la route du centre d’Amsterdam.  Nous avons complété notre connaissance du coeur médiéval avec la visite de L’Oudekerk, première église de la ville et plus vaste et lumineuse.  Les élèves étaient plongés dans un tableau de Vermeer ! Le côté surprenant c’est que cette église se situe en plein quartier rouge et est entourée de lieux de plaisirs mais aussi d’un centre d’information à destination des prostituées.

Puis nous avons rejoint l’esplanade des musées pour la visite d’abord du musée d’art contemporain puis du Rijksmuseum. Les oeuvres du premier musée ont parfois laissé certains perplexes: les achromes de Manzoni ou les concepts de Fontana (coup de cuter dans un monochrome) par exemple… Mais en Hida il faut tout voir et recevoir sans jugement a priori.

Les collections du Rijksmuseum n’ont pas fait le même effet aux élèves. Du Moyen âge au XXe siècle nous avins eu dans une scénographie agréable un beau panorama de l’art néerlandais. Évidemment Rembrandt a retenu notre attention ; mais nos élèves étaient invités à se questionner sur d’autres tableaux. Une déception :  les Vermeer avaient été décrochés en vue d’une exposition commençant vendredi. Nous allons essayer d’obtenir des places… l’espoir fait vivre ! 🤨🤔😉

Jour1

Tous les élèves étant ponctuels nous avons démarré de Gien à 20h35. A 22h40 nous étions à la gare routière où nous commençâmes d’attendre notre bus dont le départ était prévu à 23h45. Ce n’est qu’à 23h35 que le bus se rangea à sa place non sans que nous ayons commencé à nous  poser des questions. Finalement le bus partit à l’heure et arriva avec 30 minutes d’avance. Les élèves et leurs profs avaient peu dormi…! Nous posâmes les bagages à l’auberge où l’accueil fut chaleureux. Vers 6h45 nous prenions le bus pour découvrir la ville. Un petit jour glacial se levait quand nous prîmes notre petit déjeuner dans la gare centrale d’Amsterdam. Puis nous commençâmes les visites des rues du centre. Voulant visiter le musée d’Amsterdam nous découvrîmes qu’il avait déménagé. Nous nous rendîmes donc à l’Hermitage qui accueille une partie des collections. Toutes les pièces que nous voulions voir n’étaient pas exposées mais nous en vîmes quelques unes. Les élèves firent durer la pause au chaud en participant à une oeuvre évolutive reposant sur la réalisation de broderies…

Après avoir pris le repas au soleil, nous nous lançâmes dans une longue découverte des monuments de la ville : Neue Kerke, tours des pleureuses, différents bassins et autres merveilles du centre . C’est donc fourbus que nous sommes rentrés à l’hôtel. Les élèves se délassent en attendant l’heure du repas. La suite demain !  Bonne nuit ! 

Concours de collecte « Les Piles s’Empilent ! »

La nouvelle édition du concours des « Piles s’Empilent » est en cours. L’objectif reste de sensibiliser les citoyens à la gestion des déchets par le biais de collectes des piles et batteries usagées dans les établissements scolaires.
L’édition précédente du concours a permis de réunir plus de 7,8 tonnes de piles et batteries usagées dans toutes les écoles participantes. C’est un beau record à battre pour cette nouvelle édition.
Concrètement, différents points de collecte sont disponibles au lycée.

  • pour les élèves, 4 points de collecte : à proximité de la vie scolaire (bat A et bat C), à la cafétéria et à l’internat
  • pour le personnel non enseignant : au 1er étage du bâtiment B
  • pour les enseignants : salle des professeurs
     
    Toutes les piles bâton, plates, bouton et batteries d’appareils électroniques, informatiques et d’outillage sont collectées.
    Elles sont ensuite triées selon leurs technologies puis acheminés vers des usines de traitements spécialisées.
    Au sein du lycée, c’est Screlec un organisme à but non lucratif agréé par les pouvoirs publics qui prend en charge la collecte.
     
    N’hésitez pas à recycler.
    M.Yassine

Visite au musée du Quai Branly

Les élèves de 1re et Tle spécialité HLP (majoritairement) ont pu visiter le Musée du Quai Branly – Jacques Chirac, emmenés par Me Debain. Ce fut l’occasion de découvrir les richesses de ce musée dédié aux cultures du monde entier, dans un bâtiment conçu par l’architecte Jean Nouvel.


300.000 œuvres d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques constituent la collection que le musée a pour mission de conserver, de documenter et d’enrichir. La collection abritée par le musée du quai Branly – Jacques Chirac est très diverse, tant dans ses régions (Afrique, Asie, Océanie, Amériques) que dans sa composition (photographies, textiles, sculptures, masques…). Elle est le résultat d’une histoire, depuis le néolithique, en passant par les rois de France jusqu’aux explorateurs et grands ethnologues du 20ème siècle.

L’après-midi fut consacré à l’exposition temporaire « Black Indians ». L’exposition rend hommage à l’extraordinaire créativité des Africains-Américains de Louisiane à travers les défilés de Black Indians. Quand la mémoire des ancêtres esclaves croise celle des communautés amérindiennes.

Le Club Ciné-Lycée reprend

LE CLUB CINÉ-LYCÉE EVOLUE :
PROJECTION-DEBAT !
V pour Vendetta

De James McTeigue (2005)
DIFFUSION SALLE A3
LE 17 janvier 2023 à 19H30
Londres, 2038 : Un gouvernement fasciste tient le pays. Un
combattant de la liberté se faisant appeler « V » cherche à
mettre en oeuvre un processus de changement politique et
social en menant une vendetta personnelle contre le
gouvernement.
V pour Vendetta traite des questions de la race, de l’identité,
de la sexualité, de la religion, du totalitarisme et du
terrorisme.
Les élèves, internes comme externes, sont invités à venir
nombreux. Les demi-pensionnaires qui voudraient prendre leur
repas du soir au lycée doivent s’inscrire en vie scolaire et
acheter un ticket-repas afin que le service de demi-pension
puisse tenir compte de leur présence.